ACCOMPAGNEMENT | FORMATIONS | PRÉSENTATIONS

GESTION DU CHANGEMENT & COMMUNICATION

Construire les bons changements de la bonne façon et développer ses compétences de gestion

ACCOMPAGNEMENT

Bâtir et réaliser des changements, c’est suivre une démarche organisationnelle. Laissez-vous guider par le Yéti pour gravir la montagne du changement.

FORMATIONS

La gestion du changement n’est pas une activité mais une habileté. Je vous propose des formations courtes et accessibles pour développer vos compétences.

Les formations de Sophie

PRÉSENTATIONS

Votre leadership dépend de votre capacité à communiquer. Je vous aide à structurer vos discours et à réaliser vos présentations Power Point.

Les slides de Sophie

MON APPROCHE

Que vous soyez gestionnaire ou entrepreneur, le changement fait partie de votre quotidien. Tout change tout le temps et cela ne va pas s’arrêter demain. Naviguer dans la turbulence et faire face à des équipes saturées est un défi de gestion que vous connaissez bien.

Une compétence de gestion

La gestion du changement est souvent vue comme une activité qui permet aux équipes d’accepter ce qui change et de s’adapter. On réalise des plans et des stratégies qui se superposent à d’autres pour mener à l’adhésion. C’est une erreur.

Il ne s’agit pas de faire adhérer les gens mais de les inspirer, et ce dès l’idée de changer. Cela nécessite de les impliquer dans les réflexions pour choisir collectivement ce qu’il faut changer et pourquoi.

La gestion du changement ne peut pas être un plan d’action car ce qui compte, ce n’est pas tant ce que vous faites que comment vous le faites. C’est votre attitude et votre capacité à prendre soin des gens qui fait la différence. Ce qu’on appelle gestion du changement est une compétence de gestion.

Une démarche et non une activité de projet

Changer est un processus. Nous devons passer par certaines étapes avant de changer nos comportements. À l’échelle de l’entreprise, favoriser le changement dans plusieurs groupes d’individus demande une orchestration sociale.

Il ne faut plus voir les changements comme des projets mais comme un ensemble de routes interreliées formant une carte qui mène à une destination claire et commune.

La gestion du changement est avant tout une démarche qui doit se penser à l’échelle de l’organisation car c’est la façon dont les changements sont bâtis qui détermine la motivation des gens.

Devenir un architecte du changement

Opérer des changements demande plusieurs capacités. Il faut réussir à bâtir des changements en leur donnant du sens et une vision commune, les rendre viables et utiles tout en motivant les gens qui nous entourent. C’est aussi faire des liens partout dans l’organisation pour accompagner les cheminements des uns et des autres et défaire les nœuds organisationnels.

Il faut savoir être à la fois architecte, leader et facilitateur.

Pour cela, je vous accompagne dans votre démarche mais aussi dans le développement de vos compétences de gestion du changement et de communication.

 

Pour moi, la gestion du changement est une compétence sociale. C’est savoir considérer les individus dans leur système social et gérer la complexité. Elle se pense dans une démarche globale et débute dès l’idée de vouloir changer.

CHANGER,
C’EST CHANGER POUR LE MEILLEUR

La gestion du changement est étroitement liée à la question du développement durable.

Dès lors que la question de changer se pose, c’est qu’il est question d’améliorer une situation, le statut quo n’étant plus possible. C’est vouloir rendre les choses meilleures et donner du sens à quelque chose qui n’en n’a plus.

Et c’est bien ce que fait le développement durable : il questionne le pourquoi et s’inquiète de notre avenir. Il amène une perspective d’un monde meilleur. Il nous projette dans le futur et nous interroge sur les changements à bâtir.

Considérer notre impact

L’idée du développement durable est de considérer l’impact que l’on a sur ce qui nous entoure. Et nos actes ont toujours une conséquence, quelle qu’elle soit. Tout ce que l’on fait façonne le monde dans lequel nous vivons.

On associe souvent l’écologie au développement durable, mais il n’en est qu’une partie. Les piliers sociaux et économiques sont tout aussi essentiels.

Une façon de penser

Le développement durable est souvent vu comme compliqué et technique. Je ne suis pas d’accord.

Le développement durable, c’est avant tout une façon de penser. Dès lors que l’on intègre dans ses décisions et réflexions la question de l’impact sociétal, on entre dans le développement durable.

Des questions à intégrer dans son quotidien
  • Est-ce que ce que je mets en œuvre va influencer la société dans laquelle nous vivons ?
  • En quoi est-ce que cela contribue à l’équilibre social de mon entreprise ?
  • Est-ce que cela va favoriser une gouvernance juste et équitable ?
  • Est-ce que cela contribue à une économie plus responsable ?
  • Est-ce que cela participe à un meilleur équilibre environnemental ?

Le rôle central des entreprises

Les entreprises sont celles qui façonnent le plus le monde dans lequel nous vivons. Elles sont un moyen de développement de l’individu et de la société.

Chaque entreprise devrait définir sa raison d’être et son rôle sociétal avant même de penser à sa vision stratégique. Le développement durable devient ainsi un guide et non un plan que l’on pourrait construire en parallèle d’un plan stratégique.

Une question de culture

Si le développement durable est une mentalité, alors l’intégrer, c’est l’insuffler dans sa culture d’entreprise.

Et la culture de votre organisation dépend de la façon dont vous initiez et accompagnez vos changements.

Le développement durable de votre organisation
dépend de la culture de votre entreprise.

QUI JE SUIS

Sophie Morfaux

J’accompagne les entreprises depuis 20 ans.

Spécialisée en gestion du changement, développement organisationnel et communication, je suis aujourd’hui résolument tournée vers la transformation des organisations pour un monde plus durable.

Je me suis donné pour mission de contribuer aux changements de paradigmes en entreprise. Je souhaite que nos organisations entreprennent un pivot dans leur façon de faire et de penser. Le développement durable de notre société n’est pas une option et elles en sont des acteurs fondamentaux. 

Changer est une stratégie en soit. Posons-nous les bonnes questions. Quels changements devons-nous créer pour bâtir le futur ? Comment les concrétiser pour qu’ils deviennent de nouvelles habitudes ?

Le développement durable doit être vu comme une mentalité à intégrer dans une culture d’entreprise. C’est de cette façon que l’impact de nos actions sera significatif.

C’est parce que la culture de votre organisation dépend de la façon dont vous gérez vos changements que je vous propose d’intégrer la gestion du changement comme une démarche organisationnelle et une stratégie sociale.

Une entreprise responsable est celle qui intègre l’idée du développement durable dans son modèle d’affaire et sa culture.

Elle s’efforce de maintenir l’équilibre entre les enjeux sociaux, économiques et environnementaux au quotidien.

TÉLÉCHARGEZ
LE GUIDE DE L’ENTREPRISE RESPONSABLE

SOMMAIRE

Introduction

  • Le développement durable, ce n’est pas l’écologie
  • Les 17 objectifs des Nations Unies

L’entreprise responsable

  • Le rôle sociétal de l’entreprise
  • 3 pôles indissociables
  • Adopter une stratégie d’entreprise responsable

Leaders & conseillers

  • Votre démarche
  • Exemple d’axes de travail
  • Normes et certifications

Intrapreneurs

  • Votre démarche
  • Idées de Yétis
Les 3 pôles de l'entreprises responsables